Rameswaram

Rameswaram est une ville insulaire du Sud-Est de l'Inde, située sur l'île de Pamban, à environ 50 kilomètres de l'île sri-lankaise de Mannar. Ville de pèlerinage, il règne à Rameswaram une très grande ferveur religieuse, comparable à celle qui existe à Varanasi, l'incontournable ville sainte du Nord, où les hindous viennent se purifier dans le fleuve sacré du Gange. À Rameswaram, c'est au travers d'un parcours élaboré de purification, fait de bains successifs, que les pèlerins se lavent de leurs péchés. Rameswaram est par ailleurs traditionnellement la seconde étape, après la ville de Puri, du Char Dham Yatra – le grand pèlerinage des quatre demeures sacrées -. Les deux dernières étapes étant Dwarka (située à l'Ouest, dans le Gujarat) et Badrinath (tout au Nord, dans l'Uttarakhand).

Selon l'épopée hindoue du Ramayana, c'est à Rameswaram que Rama construisit un pont vers l'île de Lanka pour y sauver sa femme Sita, retenue captive par le démon Ravana – d'où le nom donné au chapelet de bancs de sable qui s'étire entre l’extrême pointe Sud-Est de l'île de Panban et l'île sri-lankaise de Mannar, ainsi baptisé Rama Setu ou Pont de Rama.

Toujours selon le Ramanaya, à son retour de Ceylan, accompagné de son frère Lakshmana et sa femme Sita, Rama construisit un lieu de prière pour honorer le dieu Shiva et expier le meurtre du roi Ravana. Pour ce faire, Il demanda à son fidèle compagnon Hanuman de lui rapporter du mont Kailash deux lingams. Selon une version tardive de la légende, Sita, ne pouvant attendre le retour d'Hanuman, confectionna elle-même, avec le sable du rivage, un premier lingam, qui serait l'un des deux lingams présents à l'intérieur du sanctuaire du temple.

Point de repère historique de la ville, le temple Ramanathaswamy est situé à proximité du rivage. Il est dédié au dieu Shiva. Néanmoins la ville et son temple sont considérés comme un site de pèlerinage autant pour les shivaïtes - les dévots de Shiva - et les vishnouïtes - les adorateurs de Vishnou.

Le Temple de Ramanathaswamy

Des cérémonies ou pujas sont y célébrées tout au long de la journée. Chaque mois, à la nouvelle lune, il attire une foule de pèlerins encore plus importante que d’habitude. Fait remarquable, ce temple détient le record du corridor le plus long de tous les temples hindous en Inde.

Des deux lingams, présents dans le sanctuaire, le Vishwalinga est honoré en premier, avant le Ramalinga - celui confectionné par Sita.

Le temple possède également l'un des douze fameux Jyotirlinga ou « piliers de lumière » - lesquels s'étendent à l'infini. Selon les textes sacrés, les dieux Brahma et Vishnou se disputaient régulièrement la paternité de la Création. Aussi, afin de les départager, Shiva se présenta à eux sous la forme d'un Jyotirlinga et proposa à chacun d'eux, d'en trouver une extrémité. Après avoir parcouru l'Univers de long en large, Brahma revint vers Shiva et bien maladroitement prétendit avoir trouvé l'un de ces bouts ! Vishnou quant à lui s'avoua incapable de relever le défi et admis sa défaite. Pour avoir osé mentir, Brahma fut puni : Shiva décida qu'il n'existerait alors nul endroit de culte en l'honneur de Brahma et, qu'en revanche, Vishnou serait glorifié partout et pour l'éternité.

Purification par l'eau

A l'intérieur et dans les environs du temple sont recensés 64 theerthams - présences d'eau sacrée. Les plus importantes sont au nombre de 24 et se présentent sous la forme de bassins et puits. Les pèlerins passent de puits en puits pour se faire asperger d’eau sacrée au moyen d’un petit seau. Le parcours de purification, présent à l'intérieur du temple, est constitué de 22 theerthams - 22 est également le nombre de flèches se trouvant dans le carquois du guerrier Rama. Afin de pouvoir entamer ce circuit, il faut préalablement débuter par l'Agni theertham.

l'Agni theertham

Agni en sanskrit signifie feu, et theertham se réfère aux eaux sacrées. Pourquoi l'eau de mer de Rameswaram se trouve t-elle associée au feu ? La réponse est contenue dans les textes hindous. Bien qu'il existe de nombreuses versions, ces écrits font référence à l'Agni Pariksha ou l'épreuve du feu. La question de la chasteté de Sita lors de sa captivité dans le palais de Ravana se trouve posée. Afin de permettre à Sita de conserver sa pureté, les écrits sacrés introduisent un double, copie conforme de Sita appelée Maya Sita ou Sita la fictive. C'est en réalité Maya Sita qui aurait été enlevée par Ravana, alors que la vraie Sita se serait réfugiée dans le dieu protecteur du feu. Lors de l'Agni Pariksha, c'est Sita Maya, qui après avoir été libérée, se jette au feu. C'est à ce moment précis qu'intervient l'échange entre Sita et son double et c'est Sita l'immaculée qui ressort indemne du feu avant de se jeter dans les bras de son mari ! Ainsi en se baignant dans les eaux sacrées de Rameswaram, les pèlerins s'affranchissent de leurs péchés. La croyance veut également que les âmes des disparus dont les cendres sont dispersées en mer connaissent alors la paix.

Gandhamathan Parvatham

Butte située à 3 km au nord du temple et point culminant de l'île, c'est ici que fut érigé le temple Ramarpatham abritant des empreintes de pieds du seigneur Rama. C'est également depuis cet endroit, que Rama mis au point son plan pour attaquer l'île de Lanka.

Dhanushkodi

Le village abandonné de Dhanushkodi est situé à l'extrême point sud en Inde. Autrefois ville portuaire, espace frontière important avec l'île de Ceylan (l'actuel Sri Lanka), elle fût entièrement détruite par le terrible cyclone de 1964, le plus puissant qu'ait jamais connu la région, et resta inhabitée depuis.

Le temple de Kothandaramaswamy

Dédié à Rama, il est situé à 18 km du centre de la ville. Resté intact après le passage du terrible cyclone de 1964, il est considéré de fait comme un temple puissant.

Calendrier des fêtes & festivals

Makar Sankranti Le 14 janvier
Brahmotsavam En février pendant 13 jours
Maha Shivratri En février ou en mars
Vasantotsavam En mai ou en juin pour 10 jours
Ramalinga Pratistha En mai ou en juin pour 3 jours
Adi Amavasai En juillet
Thirukalyanam En juillet ou en août pendant 17 jours
Navaratri & Dasara En septembre ou en octobre durant 10 jours
Shanfasasti En novembre
Vaikuntha Ekadesi En décembre
Tarifs Taxi
Trajets Roupies Euros Dollars Livres
Madurai - Rameswaram
Trichy - Rameswararm
Rameswaram - Kanyakumari
Rameswaram - Kovalam

* Conversion en devises étrangères donnée à titre indicatif. Mise à jour quotidienne.